CTA

 

 

Agroforesterie

Pourquoi donc vouloir mettre des arbres dans nos champs ?

Le principe de l'arbre dans les exploitations agricoles est largement répandu depuis très longtemps. Les systèmes naturels de prés-vergers, les haies implantées pour délimiter les parcelles comme dans le pays de Herve, les arbres implantés en prairie pour apporter de l'ombrage au bétail... Tous ces systèmes sont séculaires et bien connus.

Après des décennies d'arrachage systématique de ces éléments naturels pour répondre à l'intensification, l'intérêt pour la présence d'arbres en champ décolle à nouveau !

Par nécessité environnementale parfois mais également pour tous les services et améliorations même financières que ces lignes d'arbres peuvent apporter. En effet, des études montrent qu'un système en association arbres-cultures était plus productif que si ces deux types de productions sont séparées.

Une nouvelle agroforesterie se développe : l'implantation en association avec les cultures.


Fonctions

  • Régulation climatique

  • Amélioration de la biodiversité

  • Protection et conservation de l'eau

  • Protection du sol, des berges et bâtiments

  • Atouts paysagers


Productions : que récolte-t-on?

  • Productions agricoles

  • Bois d'oeuvre

  • Autres produits

  • Bois de qualité

  • Bébouchés multiples

  • Valorisation de la chasse



Au CTA, de nombreux éléments agroforestiers ont déjà été mis en place depuis plus de 5 ans.

- Haies en prairie

Dans le cadre du développement de la plateforme de démonstration des aménagements à caractère environnemental au CTA et de son plan d’action agro-environnemental, 2500 mètres de haies ont été implantés au printemps 2005. Une dernière haie a également été mise en place durant l’hiver 2008.

- Verger

La mise en place du verger s’inscrit dans la promotion des mesures agri-environnementales. Les objectifs généraux de ce projet sont la présentation de variétés traditionnelles de hautes tiges, la conservation de variétés régionales et la mise en œuvre d’essais techniques (protection, tuteur, …) à l’attention des agriculteurs. Le CTA remplit le rôle de relai entre le Département Lutte biologique et Ressources phytogénétiques et les agriculteurs pour la promotion des anciennes variétés (collaboration CRA-W).

- Alignement d'arbres de bois noble en champ

Alignement de bois noble implanté lors de la journée conférence sur l'agroforesterie du 29 octobre. Cet alignement remplace une « beetle » bank issue du précédent plan d'action agro environnemental terminé en 2010.

- Tailli à courte rotation en essai

L'objectif de ce projet est de mettre en place un nouveau type de dispositif de culture d'arbres en champ. L'ensemble est basé sur deux haies doubles espacées d'une largeur permettant le passage d'une ensileuse. La récolte se fera en alternance sur une des deux haies 2-rangs tous les 2 ans.

Le bois récolté servira à extraire des composés chimiques naturels et la partie ligneuse résiduelle de cette extraction sera utilisée en bois de chauffage ou en BRF (bois raméal fragmenté).

Ce dispositif sera productif et rentable tout en présentant des avantages écologiques et agronomiques: effet brise-vent, amélioration du paysage, refuge, circulation et nourriture pour la faune présente sur le site, lutte contre l'érosion.





Définition:


« L’agroforesterie est un système dynamique de gestion des ressources naturelles reposant sur des fondements écologiques, qui intègre des arbres dans les exploitations agricoles et le paysage rural et permet ainsi de diversifier et de maintenir la production afin d’améliorer les conditions sociales,économiques et environnementales de l’ensemble des utilisateurs de la terre »


Pourquoi donc vouloir mettre des arbres dans nos champs ?


Le principe de l'arbre dans les exploitations agricoles est largement répandu depuis très longtemps. Les systèmes naturels de prés-vergers, les haies implantée pour délimiter les parcelles comme dans le pays de Herve, les arbres implantés en prairie pour apporter de l'ombrage au bétail... Tous ces systèmes sont séculaires et bien connus.


Après des décennies d'arrachage systématique de ces éléments naturels pour répondre à l'intensification, l'intérêt pour la présence d'arbres en champ décolle à nouveau !


Par nécessité environnementale parfois mais également pour tous les services et améliorations même financières que ces lignes d'arbres peuvent apporter. En effet, des études montrent qu'un système en association arbres-cultures était plus productif que si ces deux types de productions sont séparées.


L’arbre en champ  : les grands types de boisements :

  • haies ;

  • arbres isolés ;

  • verger ;

  • brise-vent ;

  • alignements ;

  • bocage ;

  • bande boisée.


Une nouvelle agrofoesterie se développe : l'implantation en association avec les cultures.


- Fonctions

  • Régulation climatique

  • Amélioration de la biodiversité

  • Protection et conservation de l'eau

  • Protection du sol, des berges et bâtiments

  • Atouts paysagers

Productions : que récolte-t-on?

  • Productions agricoles

  • Bois d'oeuvre

  • Autres produits

  • Bois de qualité

  • Bébouchés multiples

  • Valorisation de la chasse


L'arbre en champ est une des solutions d'avenir pour endiguer certains des problèmes les plus graves et récurrents de l'agriculture moderne et intensive !


Au CTA, de nombreux éléments agroforestiers ont déjà été mis en place depuis plus de 5 ans.


- Haies en prairie

Dans le cadre du développement de la plateforme de démonstration des aménagements à caractère environnemental au CTA et de son plan d’action agro-environnemental, 2500 mètres de haies ont été implantées au printemps 2005. Une dernière haie a également été mise en place durant l’hiver 2008.


Les différents objectifs de ces haies sont :

  • L’amélioration paysagère

  • Le développement du réseau écologique et biodiversité

  • La démonstration des rôles agronomiques (brise-vent, protection du bétail, clôture naturelle, ...)

  • La cynégétique

  • La production de bois (broyat et/ou bois de chauffage)


- Verger


La mise en place du verger s’inscrit dans la promotion des mesures agri-environnementales. Les objectifs généraux de ce projet sont la présentation de variétés traditionnelles de hautes tiges, la conservation de variétés régionales et la mise en œuvre d’essais techniques (protection, tuteur, …) à l’attention des agriculteurs. Le CTA remplit le rôle de relai entre le Département Lutte biologique et Ressources phytogénétiques et les agriculteurs pour la promotion des anciennes variétés (collaboration CRA-W).


- Alignement d'arbres de bois noble en champ


Alignement de bois noble implanté lors de la journée conférence sur l'agroforesterie du 29 octobre. Cet alignement remplace une « beetle » bank issue du précédent plan d'action agro environnemental terminé en 2010.


Des essences nobles sont implantées en champ permettant un rendement équivalent durant plus de 10 ans. Ces arbres seront coupées dans un délai raisonnable de 25 à 50 ans et vendues.


- Tailli à courte rotation en essai

L'objectif de ce projet est de mettre en place un nouveau type de dispositif de culture d'arbres en champ. L'ensemble est basé sur deux haies doubles espacées d'une largeur permettant le passage d'une ensileuse. La récolte se fera en alternance sur une des deux haies 2-rangs tous les 2 ans.

Le bois récolté servira à extraire des composés chimiques naturels et la partie ligneuse résiduelle de cette extraction sera utilisée en bois de chauffage ou en BRF (bois raméal fragmenté).

Ce dispositif sera productif et rentable tout en présentant des avantages écologiques et agronomiques: effet brise-vent, amélioration du paysage, refuge, circulation et nourriture pour la faune présente sur le site, lutte contre l'érosion.